Osh

Publié le par Patricia et Christian

Osh.

Aprs Tashkent et l obtention du visa Chinois, nous avons repris les velos pour franchir un col a 2267 m et replonger dans la fournaise de la vallee du Ferghana (300 m). Chaleur ettouffante a + de 40 degres et goudron en liquefaction sous les roues...

La vallee du Ferghana que l on nous avait decrite comme une vallee  a eviter pour causes d emeutes, a l Islam fanatique, nous est apparue accueillante, reposante et vraiment tranquille. Completement differente du reste de L Uzbekistan, ces habitants, plus traditionnalistes nous accueillis a bras ouvert et nous avons pu profiter des fruits abondants dans la region.

Pour attaquer au plus vite la montange qui commence a se profiler a l horizon et se mettre un peu au frais, nous avions decider de franchir la frontiere Kirghize au nord, a uchkurgan. Malheureusement les infos etaient fausses, car la frontiere n est pas internationale et n est en fait qu un passage pour les locaux. Resultat nous sommes obliges de faire un detour de 300 km par la plaine et la ville d Osh pour rejoindre notre itineraire previsionnel. Aleas du voyage.....

Nous sommes donc depuis hier soir en Kirghizie et a Osh. La sortie de l Uzbekistan c est passee sans problemes, sans controles de l OVIR ni de personne d autre d ailleurs. Cote Kirghize, se fut encore plus simple, aucune formalite, juste un tampon sur le passeport. (1 minute).

Des notre sortie du poste de frontiere, alors que la nuit commencait a venir, nous nous sommes fait heberger dans une famille qui nous a interpeller.  Super repas, bonne nuit. L entree en Kirghizie commence bien et fait preque oublier le detour a faire.....

 

 

Publié dans Kirghizie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article